En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Mobilités - ERASMUS +

L'international au Lycée La Cardinière

Par JAN ANSARA, publié le jeudi 24 novembre 2016 15:57 - Mis à jour le vendredi 27 mars 2020 17:43
europe.jpg

L’ouverture à l’international est un des leviers du contrat d’objectifs du Lycée professionnel La Cardinière pour accompagner les élèves vers la réussite. Différentes actions sont menées depuis plusieurs années, sous différentes formes : voyages culturels et pratique professionnelle au sein d’une entreprise.

 

  1. Les voyages culturels

Ce sont des séjours courts (Londres, Gênes, Turin, Florence, Anvers…) organisés par les enseignants. Ils permettent aux élèves de découvrir d’autres pays par le biais de la culture et de la visite d’infrastructures économiques liées aux spécialités enseignées au lycée.

Les familles financent ces voyages, mais peuvent bénéficier d’aides.

 

  1. La pratique professionnelle au sein d’une entreprise

Un des objectifs de la transformation de la voie professionnelle est de favoriser la mobilité européenne des élèves. Lycée La Cardinière, l'ouverture à l'international pour les élèves existe depuis plusieurs années par le par le biais de la pratique professionnelle au sein d'entreprises et d'organisations à l’étranger. L'objectif est de valoriser l’autonomie, les compétences linguistiques et professionnelles, localement et dans l’espace européen.

Ainsi, différents partenariats ont permis aux lycéens d’effectuer une période de formation en milieu professionnel dans une entreprise italienne (Turin, Modène, Forlì), allemande (Potsdam), néerlandaise (La Haye, Rotterdam), irlandaise (Cork) et espagnole (Málaga).

Ces immersions dans le milieu professionnel d’un autre pays apportent beaucoup aux élèves. Ils acquièrent une autonomie dans l’organisation de leur vie quotidienne et doivent utiliser une autre langue pour communiquer. Il est remarquable de voir combien les élèves gagnent en maturité lors de ces semaines d’expérience à l'étranger.

Les compétences mises en œuvre lors des semaines en entreprise sont prises en compte pour l’obtention du Baccalauréat professionnel. L'évaluation est intégrée aux épreuves de pratique professionnelle, au même titre que les semaines de formation réalisées en France.

De plus, cette expérience de mobilité est valorisée par une épreuve facultative de mobilité dont les points sont pris en compte pour le Baccalauréat professionnel.

Les acquis de l'expérience en entreprise à l'étranger sont consignés dans un Europass qui permet aux élèves de présenter leurs compétences et qualifications de manière claire et logique, et de favoriser ainsi la mobilité géographique et professionnelle.

Le financement principal est assuré par le programme européen Erasmus+. Le Lycée La Cardinière est porteur de projet sur deux ans (2019-2021) et il fait partie du consortium VALLEE 6 porté par le Rectorat de Grenoble pour l'année scolaire 2019-2020.

Une participation financière est demandée aux familles préalablement au départ. Cependant, le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes aide directement financièrement les familles par le versement de la Bourse Régionale de Mobilité Internationale après le retour en France.

 

Au cours de l’année 2019-2020, quatorze élèves ont ainsi effectué leur dernière période de formation en milieu professionnel de quatre semaines dans un pays étranger :

- Cork (Irlande) : 7 élèves,

- Forlì (Italie) : 3 élèves,

- Málaga (Espagne) : 4 élèves.

 

  1. La section européenne "anglais"

Depuis 2012, une section européenne « anglais » fonctionne au Lycée Professionnel La Cardinière pour les élèves préparant un Baccalauréat professionnel. Elle n’est pas associée à une spécialité, la composition du groupe variant d’une promotion à l’autre.

Une douzaine d’élèves volontaires s’inscrivent en début du cycle de formation pour suivre un enseignement spécifique de deux heures hebdomadaires sur l’ensemble du cursus du Baccalauréat Professionnel. Une heure de communication professionnelle est assurée par un enseignant des domaines professionnels, l’autre étant assurée par un professeur d’anglais.

Au cours de l’année de Terminale professionnelle, quatre semaines de pratique professionnelle doivent être réalisées à l’étranger.

A l’issue des années de formation menant au Baccalauréat professionnel, les élèves de la section européenne passent une épreuve spécifique. Une mention particulière est portée sur le diplôme si la note obtenue à cette épreuve dépasse 12/20.